Toute l'actu de L'Âme Du Fait Main !

La philosophie du bullet journal

6 Jan 2020 | Cahiers créatifs

Es tu choqué.e si je te dis qu’un bullet journal fait partie de la famille des carnets créatifs ? Au même titre d’un art journal…

Si tu hésites encore à te lancer dans l’aventure bullet journal, ou si tu as déjà essayé puis renoncé en te disant que ce n’est pas pour toi ; cet article est pour toi, pour t’expliquer l’essence même de la méthode.

La démarche de Ryder Carroll, créateur de la méthode, répond avant tout à un besoin de simplicité et d’organisation. Et pourtant il a réussi avec un simple crayon et un carnet à créer un formidable outil d’organisation et de développement personnel.

En réalisant un bullet journal, nous faisons preuve de beaucoup de créativité. Et je ne parle pas des embellissements artistiques mais surtout de l’ingéniosité nécessaire pour ordonner et structurer ses idées, ses actions, ses tâches à accomplir. 

Comprendre son passé. Organiser le présent. Définir l’avenir.

Ryder Carroll

Le cheminement de Ryder Carroll

Dans son livre “La méthode bullet journal”, son créateur explique aussi bien sa méthode que le cheminement qui l’a conduit à un tel aboutissement, sa philosophie.

Un besoin de conserver un trace

Ryder (pour les intimes !) souffre d’un trouble de l’attention depuis son enfance. Il explique qu’il lui arrivait souvent d’oublier de faire ses devoirs, d’aller à un rendez-vous, etc…

Pour remédier à ces difficultés, il s’est mis à tout écrire dans un carnet qu’il avait toujours sur lui. Ainsi tout au long de la journée, il pouvait y inscrire les choses à faire et le consulter quand il lui semblait passer à côté de quelque chose.

Un besoin de s’organiser

Il s’est rapidement aperçu qu’écrire sur son carnet ne suffisait pas. Les informations qu’il y reportait tout au long de la journée n’étant pas ordonnées, et il lui était laborieux de retrouver ce qu’il avait à accomplir. Et il passait encore à côté d’impératif…

C’est comme ça qu’il a commencé à chercher une façon d’organiser ses notes de façon synthétique pour retrouver facilement une information.

Le temps à fait son oeuvre

Au fils des années, les carnets n’ont jamais quitté Ryder. Sa vie personnelle et professionnelle a fait évoluer ses besoins d’organisation et d’archivage.

Il a appris à piloter des projets grâce à cet outil, suite à un échec de lancement de produit par exemple.

Et peu à peu les différentes collections telles que nous les connaissons ont vu le jour.

Pour en apprendre plus sur la structure d’un bullet journal, tu peux lire mes précédents articles sur le sujet :

Les fondements

Lorsque tu cherches “bullet journal” sur un moteur de recherche ou sur le réseaux sociaux, tu as très vite fait de tomber sur de magnifiques pages de carnet très joliment décorées et calligraphiées.

Sache que la réalité est rarement aussi glamour, à moins de passer 2h par jour sur ton carnet. Et surtout, ces photos oublient de t’expliquer le pourquoi.

Pourquoi réaliser un bullet journal ? Pourquoi avoir besoin de s’organiser ? Quelles sont les objectifs ?

C’est là, le cœur de la méthode ! Et c’est bien pour cela que le bujo est aussi universel. 

Comprendre ses besoins / envies / obligations

Avant même de décider de faire un bullet journal, la première question à te poser est “quels sont mes besoins, mes envies et mes obligations ?”.

Ryder Carroll appelle cet exercice “l’inventaire mental”. Pour cela il te faut une simple feuille volante, un crayon et tracé 3 colonnes (besoins, envies, obligations). C’est comme une sorte de bilan ou d’examen de tes préoccupations aussi bien personnelles que professionnelles. Rempli ainsi chaque colonne avec toutes les choses à faire par besoin, envie ou obligation.

Après quelques heures, ou jours, reprends ton papier et relis chaque action. Et pour chacune d’entres elles, pose toi les questions “est-ce indispensable, important, ou dispensable ? Et pourquoi ?”.

Tu sauras ainsi ce qu’il te reste à accomplir et tu pourras rayer de ta liste les actions que tu auras trouver dispensables (car tu ne te donneras jamais les moyens de les accomplir 😉 ).

A la suite de l’inventaire mental, c’est à toi de trouver le moyen qui te ressemble le plus pour mettre en oeuvre les actions importantes et obligatoires.

Et c’est là que le bullet journal est proposé comme un moyen d’organiser tes priorités et gérer tes projets. Mais si cette méthode ne te convient pas, libre à toi d’utiliser l’organisation qui te plait, qui te ressemble. 

S’organiser au quotidien / étape par étape

Une fois que tu as définit tes projets importants et/ou obligatoires, comme partir en voyage ou créer une entreprise, il te faudra réfléchir au “comment”.

Dans toutes les méthodes d’organisation et de management, il est dit qu’il faut “découper un projet en toutes petites tâches faciles à réaliser pour arriver à ces fins”. Etape par étape, tu pourras ainsi suivre la progression pour atteindre tes objectifs sans baisse de moral.

La méthode du bullet journal n’a rien inventé et propose de synthétiser les projets et leurs objectifs et suivis dans des “collections”. Ainsi pour préparer un voyage, tu créeras une page descriptive de ton projet, avec tes objectifs (pourquoi ce pays ? Que veux tu y faire ?… ) En découlera alors une page pour la gestion du budget, une autre pour les transports, les excursions, les listes des formalités administratives, etc…

Au fur et à mesure, tu intégreras des tâches à réaliser dans ton quotidien pour atteindre tes objectifs : demande de passeport, réservation de billet d’avion, prévenir la banque pour le changement de monnaie… Et peu à peu, le voyage prendra forme.

Garder une trace pour comprendre

Le troisième fondement de la méthode est de conserver un historique des événements pour analyser par la suite et si besoin une situation.

T’es t-il déjà arrivé de te demander comment tu avais fait pour te mettre dans une telle situation, à ton boulot ou dans ta vie de couple ?

En archivant de façon synthétique ton emploi de temps et tes habitudes, il te sera possible de prendre du recul sur une situation et de comprendre le cheminement et en tirer des conclusions.

Cela peut être aussi bien utile pour comprendre pourquoi ton patron veut te virer que pour voir comment tu as réussi l’organisation de la fête de l’année.

Faire régulièrement une rétrospective de ses actions passées permet de ne pas répéter les erreurs (autant que possible) et de conserver et reproduire ce qui fonctionne pour toi.

Et la fameuse tracking list (liste de suivi) est là pour voir en un coup d’oeil l’historique d’une activité.

Le bullet journal est-il fait pour toi ?

Tu l’auras compris, le bujo est avant tout une succession de question. De “pourquoi je fais ceci ? pourquoi je fais comme ça ? Comment je m’y prends ?”, etc…

Ce n’est pas qu’un simple carnet et un jolie crayon. Bien au contraire, c’est un système flexible qui doit te soutenir dans tes projets et tes intentions. Certain parle même de bonne pratique pour d’hygiène mentale. 

L’idée est d’arrêter de s’encombrer la tête avec des idées tourbillonnantes, et d’avoir son guide vers l’essentiel : l’important et l’obligatoire. D’y revenir régulièrement, parfois plusieurs fois par jour.

Ryder Carroll a poussé la simplicité de cet outil à un carnet à point et un crayon noir. Chaque personne étant différente, tu trouveras peut-être ton bonheur dans un autre support, tout en conservant cette même philosophie du bujo en définissant :

  • En conservant un trace – Comprendre son passé
  • Où tu vas et pourquoi ? – Définir son futur
  • Comment ? Etape par étape… – Organiser son présent

Etant différente de Ryder Carroll, j’ai décidé de me passer de bullet journal pour 2020… Et d’améliorer mon agenda pour y intégrer les éléments qui me sont nécessaires pour continuer de suivre cette méthode. Je te raconte tout dans cet article.

Est-ce que cette philosophie te parle ?

Apprendre la méthode bullet journal

Apprendre la méthode bullet journal

Atelier en ligne

Comment bien utiliser son bullet journal pour mieux s'organiser au quotidien sans perdre de temps.

Une formation pratique et concrète pour créer le bujo qui te ressemble.

Audrey de CréabujoPar Audrey

49€    Offre en affiliation*

A lire aussi …

Carnet de voyage imaginaire au Japon

Carnet de voyage imaginaire au Japon

Il n'est pas nécessaire de parcourir des kilomètre et passer des heures dans les transports pour créer un carnet de voyage. Bien au contraire, le voyage le plus fantastique est celui que l'on vit au quotidien. Aujourd'hui je voulais rajouter une touche d'exotisme à...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

164 Partages
Partagez16
Enregistrer148