Toute l'actu de L'Âme Du Fait Main !

Cette année, je commence un bullet journal !

11 Jan 2019 | Cahiers créatifs

Un bullet journal ? Tu en as certainement déjà entendu parlé ou vu dans les magasins. C’est un concurrent de l’agenda (pour faire vite… ). Mais c’est bien plus qu’un agenda, l’idée est qu’un simple cahier puisse s’adapter à tes propres besoins du moment. Quelque chose de simple et adaptatif !

Non, ce n’est pas une bonne résolution 2019 !

J’y pense depuis un moment…

Cela fait un moment que je lorgne sur les images de bullet journal (bujo pour les intimes) sur mon compte Instagram et Pinterest. Je suis quelqu’un de plutôt organisée et j’aime beaucoup explorer de nouveaux moyens d’organisation. Jusqu’à récemment mes agendas, papier et Google, me permettaient de répondre à mes attentes de gestion de quotidien.

Ce qui va changé en 2019…

En plus de mes tâches et rendez vous quotidiens, j’aimerai gérer de nouveaux projets en 2019… et ça devient tout de suite compliqué de compiler dans un agenda la vie de famille, un boulot à mi-temps et un nouveau projet professionnel.

Pour cela j’ai besoin de d’établir des objectifs, des actions à mener et de suivre leur évolutions. Le tout en s’intégrant dans mes obligations quotidiennes.

Pourquoi le bujo ?

L’agenda ne me suffit plus…

Je ne savais tout simplement pas comment intégrer mes réflexions et mes plans d’actions dans mon agenda actuel sans mettre des Post-it de partout. Ce qui devient très vite ingérable !

Même si pour le moment je garde et j’utilise toujours beaucoup mon agenda papier, je lui réserve une utilisation plus spécifique que je t’expliquerai un peu plus loin.

Je réfléchis mieux par écrit.

J’ai bien essayé des versions numériques comme Trello pour organiser des tâches et projets, mais clairement c’est pas mon truc.

Je suis du genre à réfléchir avec un crayon et une feuille de papier, même si c’est mal écrit et avec plein de fautes d’orthographes. D’ailleurs, si tu regardes bien mon bujo : il est loin de ressembler à ceux en photo sur Instagram 😅. Ici, mon idée première est d’avoir un outil adaptatif pour recueillir mes objectifs, mes plans d’actions et mes actions concrètes. Un suivi du quotidien pour savoir d’où je pars, et où je vais… tout un programme… 

Comment je m’y prends ?

J’ai choisi mon support

Après réflexion ce n’est peut-être pas la chose à faire en premier, mais je suis fan de papeterie depuis gamine et j’adore les cahiers, les crayons, les stylos…

Depuis presque 2 ans, j’ai adopté les cahiers à anneaux en plastique avec feuilles détachables (genre « Happy planner » ; on trouve également ce genre de cahier chez Action). Etant assez exigeante, je voulais essayer les fameuses pages « à point » pour faire vraiment « bullet journal ». J’ai donc acheté un cahier Atoma format A5.

Je te ferai un retour dans quelques mois sur ce choix 😉

Le livre « La méthode bullet journal » de Ryder Carroll

Je remercie le Père Noël (et surtout mon Beau-Papa) d’avoir mis ce livre sous le sapin pour moi. Bon c’est vrai que j’avais envoyé une lettre au Père Noël pour l’aider un peu…

A ce jour, je n’ai pas fini de lire ce livre. Cela dit, j’ai dévoré la première partie de l’ouvrage avant de commencer mon bujo.

A part regarder des photos d’autres bujo sur internet, je ne m’étais pas franchement posée la question de sa structure et de son fonctionnement. J’ai donc découvert cela et bien plus encore dans le livre de Ryder Carroll.

Il y raconte sa pratique personnelle et son parcours de vie pour en être arriver à élaborer cet outil. Et il explique aussi la philosophie qui en découle afin de ne pas tomber dans les travers des tracking list et du surbooking (surmenage et liste de suivi pour les francophiles 😉 ).

La seconde partie de l’ouvrage est consacrée aux fameuses collections, qui ne sont « que » des rubriques adaptées à nos propres besoins. Et c’est pour cela que j’ai décidé de commencer l’aventure du bujo avant la fin de ma lecture. J’ajouterai au fur et à mesure mes collections…

Je te conseille donc vivement les lecture de ce livre si le bullet journal te tente vraiment. Et je ne  suis même pas sponsorisée pour écrire ça !

Mes difficultés…

Qu’on se le dise toi et moi : changer sa manière de s’organiser, surtout quand on a plein d’idées en tête, n’est pas chose facile. Et c’est compliqué de faire ça du jour au lendemain. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai attendu 2019 et le changement d’agenda pour sauter le pas.

Un bullet journal c’est bien, mais doit-il être créatif ?

Etant créative, je me suis posée la question d’en faire ou non un cahier créatif qui regroupe aussi bien une expression artistique que mes projets.

Ma priorité étant de m’organiser et gérer mes projets, j’ai choisi de faire une présentation minimaliste et de garder les aspirations artistiques pour mon art journal.

A part des pages de gardes rapidement réalisées à la Gelli plate, j’ai suivi le style de Ryder Carroll (avec un peu plus de couleurs…).

Comment organiser ma semaine ?

La méthode originelle du bullet journal propose une organisation annuelle, puis mensuelle et enfin journalière. Mais personnellement, j’adore l’organisation à la semaine pour le moment. Et c’est là qu’entre en action mon agenda papier avec une vue à la semaine.

J’ai donc décidé de suivre la méthode de Ryder dans mon bujo (c’est presque un ami après avoir lu son livre ! ) et de programme le dimanche soir les tâches à faire chaque jour de la semaine suivante dans mon agenda. Je reporte ensuite dans mon bujo les tâches que j’ai réellement effectuée, puis je redirige ce qui reste à faire.

Je ne sais pas si c’est clair pour toi… pour le moment je suis encore en expérimentation et je verrai à long terme si cela fonctionne bien pour moi.

Ce n’est pas encore un réflexe…

Selon Ryder, c’est la feuille de route quotidienne (ou dailylog) qui est la plus importante. A l’image d’un carnet intime, on y reporte toutes les actions faites et les idées qui nous traversent l’esprit au fur et à mesure de la journée. Cela doit rester concis dans l’écriture.

Mais ce n’est pas un réflexe pour moi. Je suis habituée à écrire sur des Post-it et des bouts de papier que je trouve un peu partout. Et soit je suis trop concise (un seul mot pour tout une idée), soit je suis trop explicite (comme tu le vois cet article est assez long finalement).

Et je n’ai pas encore le truc de tout reporter d’une page à l’autre, ni de faire des collections…

A suivre…

Comme tu le vois j’ai encore pas mal de chose à mettre en place pour que mon bujo en soit vraiment un !

Je vais continuer, et terminer, la lecture du livre de Ryder Carroll et réaliser mes premières collections.

Avec le temps j’aimerai apporter une touche plus créative et innovante. Mais chaque chose en son temps… Promis je te tiendrai au cours de son évolution 😉

Raconte moi : as tu déjà un bujo ? Comment l’as tu intégré dans ton quotidien ? Ou souhaites tu commencer ?

Et n’oublie pas : partage cet article avec tes amis s’il t’a plu !

 

A lire aussi …

Wishlist pour Art journal !

Wishlist pour Art journal !

Comme tout le monde, ton art journal a des souhaits ! Si si, il veut de la couleur, de la texture, des écritures, des dessins, des motifs, etc... pour remplir ses grandes pages blanches. J'ai fait pour toi le tour du matériel qu'il faudrait pour épanouir ton art...

lire plus
Carnet de gribouillage

Carnet de gribouillage

Oui : des gribouillages !  Ou des grAbouillages si tu écoutes mon fils de 6 ans... Et j'ai même osé en faire un carnet (presque entier) que j'emmène partout ! Qu'est qu'un carnet de gribouillage ? Il fait partie de la grande famille des carnets créatifs. Et il y a...

lire plus

3 Commentaires

  1. Cécile de L'Atelier au Soleil

    J’ai hâte d’en savoir plus : les agendas papiers ne me correspondent pas vraiment mais j’ai du mal avec l’idée du Bujo et notamment de recopier chaque début de mois le calendrier mensuel… Et puis pour moi, un Bujo intègre l’idée de dessin et je ne sais pas dessiner :-(…

    Réponse
    • Marie

      Cécile, je partage également ta crainte de devoir tout recopier. Je t’en dirai plus à ce sujet dans 2-3 mois histoire de me faire la main ;-).
      En ce qui concerne l’aspect créatif, je l’ai presque complètement exclu de mon bujo. J’attends d’abord de lui qu’il me soit pratique et non esthétique. Et je garde mon art journal pour exprimer toute ma créativité à côté ^-^

      Réponse
  2. Cécile de L'Atelier au Soleil

    Oui, effectivement, on n’est pas obligé de dessiner, et tu disais dans ton article que ton art journal te convient pour ça. Mais je n’ai pas non plus une belle écriture… Là, je suis en train de mettre en place un tableau Excel avec différentes parties que je colle par mois dans mon agenda. Comme toi, je vais le faire évoluer et je verrai.
    Mais j’attends la suite de tes aventures Bujesques (Bujotesques ?) avec impatience !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mes univers…

consectetur leo. felis elit. justo mattis accumsan Sed in nunc Lorem
28 Partages
Partagez11
Enregistrer17