Où et comment acheter son matériel artistique ?

29 Sep 2022 | Cahiers créatifs

Tes élans créatifs ont-ils déjà été étouffés par un manque de matériel ? Ou le rendu de ta création n’a pas été à la hauteur de ton inspiration à cause d’une peinture de mauvaise qualité ?

Le choix de son matériel n’est jamais simple ! Comme un outil, le pinceau, la peinture, et les pochoirs sont des extensions de notre âme d’art journaliste. Il faut pouvoir compter dessus en toute circonstance ^-^

Alors comment choisir et trouver du matériel de qualité, sans se ruiner, qui nous accompagnera durant des années sur notre cheminement artistique ?

C’est partie pour un tour dans les bons plans et surtout des bonnes questions à se poser avant d’acheter quoi que ce soit !

Cette page contient des liens affiliés : cela te permettra d’aller directement la boutique citée en cliquant sur le lien, en contrepartie je recevrais une commission sur tes achats, bien sûr il n’y a aucune obligation d’achat. Et si ça peut te rassurer : tout ce qui est listé ici, je l’utilise personnellement et j’ai déjà commandé dans ces boutiques.

Comment choisir son matériel ?

Les 3 groupes

Je distingue 3 groupes de matériel en art journal :

  • les indispensables : en premier le carnet ! Et les quelques feutres, pinceaux et autres petites choses qui permettent d’apporter de la matière aux pages. Cela se réduit à minimum vitale ! Lire l’article pour bien choisir son carnet.
  • les essentiels : c’est ce que j’utilise dans ma pratique quotidienne. Cela dépend de chaque personne ! Pour moi : de la peinture acrylique, de la colle UHU, du fusain, de l’aquarelle, des papiers colorés, des mediums acryliques, des feutres Posca, des pochoirs, des tampons, etc…
  • les extra : ce que j’utilise plus rarement et qui sont souvent associés à un effet de mode (dans ma façon de les utiliser). Ce type de matériel est à acquérir une fois que la pratique de l’art journal est déjà assez avancée : Gelli plate, machine de découpe, poudre de colorisation, bombes de peinture, et matériel à usage très spécifique (gel 3D coloré, vernis de craquelure, etc…)

Retrouve ma liste de matériel en détails par ici !

Si tu te lances tout juste en art journaling, mon conseil est d’acquérir d’abord le matériel indispensable, puis quelques essentiels. Au fur et à mesure de ton expérience, tu auras de plus en plus d’essentiels et quelques extra 😉

Les bonnes questions à se poser

Quand on commence une nouvelle passion, l’envie d’acheter tout ce qui s’y rapporte est énorme ! Et dieu sait que le monde du loisirs créatifs est source de tentation, pour ne pas dire “de débauche”, pour notre porte-monnaie.

Comme toi, à mes débuts dans le scrap puis l’art journaling, j’ai acheté beaucoup de choses : surtout des marques à la mode. Puis quand des magasins comme Action, Noz ou autres bazars ont ouvert dans ma région, j’ai eu la fièvre acheteuse… Mais ça n’a pas duré très longtemps (heureusement !)

Alors comment faire pour éviter au maximum l’achat compulsif que l’on regrette quelques heures plus tard ?

J’ai ma check-list de question à me poser avant chaque achat (ça marche aussi pour les vêtements et autres biens de consommation !) :

  • Est-ce que j’en ai réellement besoin ? Plus concrètement : je vais en faire quoi ? Et là je m’imagine avec, en train de m’en servir. L’émotion qui vient alors est déjà un très bon indicateur de l’utilité réel du produit.
  • Est-ce que je n’ai pas déjà quelque chose chez moi ayant la même fonction ? Et oui, on ignore ou on oublie parfois qu’il est possible d’utiliser différemment notre matériel créatif ! Par exemple : les craies aquarellables peuvent être utilisées sur des tampons, des pochoirs, en aquarelle, et même mixées avec de la peinture. C’est pareil pour les gels et autres mediums acryliques qui ne sont pas toujours aussi spécifiques qu’ils s’en ont l’air.
  • Est-ce dans ma palette de couleur ? Je suis la première à avoir déjà acheté des stylos fun mais fluo… que je n’utilise jamais…
  • Est-ce un produit à la mode ? Cela renseigne sur la disponibilité du produit dans la temps. Les collections de papiers de scrap par exemple suivent la mode et les saisons. Il est difficile de les retrouver dans une boutique un an après. Dans ce cas là, il faut savoir saisir l’opportunité.
  • Et enfin, est-ce un produit de qualité ? Je ne dis pas qu’il faut toujours acheter de la qualité (car cela a un coût). Mais il faut savoir, consciemment, ce que l’on achète et pourquoi. On évite ainsi les grosses déceptions et surtout, tu conserveras le plaisir de créer dans ton art journal !

Conseil d’utilisation & test

Quand je vois un nouveau produit créatif, je cherche tout de suite une vidéo de la marque pour savoir comment fonctionne ce produit. C’est comme cela que j’apprends aussi de nouvelles techniques et que je comprends les nuances entre les supports et les matières.

La marque Ranger est génial pour cela ! C’est avec les vidéos de Tom Holtz que je me suis intéressée aux qualités des encres. Et c’est ce qui m’a permis de proposer ensuite une formation sur le sujet ^-^

Sois curieuse : cherche des vidéos de test.

Ou mieux : teste toi même les nouveautés en magasin, dans des stages créatifs ou en partage avec tes amies ! Pose moi des questions, j’adore expliquer comment ça marche ^-^

Où s’approvisionner ?

Régulièrement des art journalistes me demandent dans quelles boutiques j’achète mes produits. Même si je donne volontiers le nom de mes fournisseurs de qualité, j’aimerai ici te ramener dans ta réalité et ta façon de consommer.

En effet si tu habites en ville et que tu aimes flâner dans les boutiques, ton processus d’achat ne sera pas le même que si tu es à la campagne et qu’il te faut systématiquement prendre la voiture pour le moindre achat.

Heureusement il existe aussi la vente en ligne et même les salons, qui regroupent des dizaines de boutiques professionnelles au même endroit ^-^

Les boutiques en ville

Il existe de nombreux points de vente de matériel créatif en ville et en zone artisanale, et qui sont parfois méconnues.

Si tu as de la chance il existe peut-être dans ta ville une ou plusieurs boutiques dédiées au scrapbooking, aux beaux arts ou plus largement aux loisirs créatifs. Si c’est la cas : fonce ! C’est dans ce genre de boutique que tu recevras les meilleurs conseils sur les produits. Tu pourras réellement voir ce que tu achètes et même parfois tester sur place. C’est la meilleure façon d’éviter les achats inutiles si tu poses les bonnes questions.

Ensuite tout le monde connais les grandes enseignes telles que Cultura, Action, Dalbe mais aussi les Mr Bricolage et autres magasins de bricolage. Ce ne sont pas des boutiques pleinement dédié aux loisirs créatifs mais leurs rayons sont souvent bien fournis. Là toutefois la qualité peut-être variable (surtout chez les marques discount) et il n’est pas possible d’essayer de produit, même si parfois il y a quelques visuels de présentation. Mais si tu sais ce dont tu as besoin, c’est toujours préférable de faire vivre le commerce locale 😉

Les salons créatifs

J’ai acheté de nombreuses choses en salons créatifs : des tampons, des nouvelles encres, des papiers, des carnets, etc…

Pour moi, les salons créatifs sont de véritables lieux de découverte et d’échange. Je découvre plein de nouveaux produits, de nouveaux designs et surtout des personnes passionnées et passionnantes !

De nombreuses démonstrations de produits sont faites tout au long de la journée. Et les vendeurs sont ouverts à toutes les questions ^-^

Il est possible d’y faire aussi de très bonnes affaires en période de solde ou avec les fins de série. Mais attention sur un salon, la fièvre acheteuse fait encore plus de dégât ! C’est aussi là que j’y fait le plus d’achat “coup de cœur / compulsif”. J’ai donc développé une technique imparable : je me réserve un budget en argent liquide dans mon porte-monnaie et je ne sors pas la carte bancaire. Ainsi quand le porte-monnaie est vide, c’est qu’il est l’heure de partir ^-^

Cherche les dates et les lieux des salons créatifs prés de chez toi : ce sera l’occasion de rencontrer des passionnés comme toi et de découvrir de nouvelles choses !

Les boutiques en ligne

Internet est un lieu de perdition pour toutes les créatives ! Il est possible de passer des heures à scroller les nouveautés d’une boutique en ligne sans rien acheter ou ne plus savoir quoi prendre.

Si tu as une marque que tu apprécies particulièrement : achète directement dans sa boutique ! Cela te garantie un service de qualité (de façon générale – on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise…). Et surtout tu soutiens directement la marque, car elle ne paie pas de revendeur.

Par exemple, j’adore la marque Carabelle Studio et même si je n’achète pas régulièrement, c’est toujours directement via leur boutique en ligne ou sur salon.

Et si tu as besoin de plusieurs produits de marques différentes ou de marques étrangères (car les frais de port à l’étranger sont élevés…), voici mon astuce : je prépare une liste de souhait ! Comme une liste de course de nourriture, je me fais une liste des produits qui me manquent, qui me font envie et qui seront à renouveler prochainement. Une fois que la liste est bien garnie (et que j’ai le budget) je passe commande pour éviter de payer les frais de port 😉

Après tout il n’y a pas d’urgence, c’est pas comme si le frigo était vide ^-^

Il existe de nombreuses boutiques de loisirs créatifs de confiance sur internet. Pour les identifier, vérifie les avis clients sur Trustpilot par exemple. Cela te donnera une indication sur le sérieux du vendeur.

Personnellement, j’utilise les boutiques :

  • Le Géant des beaux arts : pour les peintures, les papiers, les encres, les pinceaux et tout le matériel artistique “général”
  • Creavea : surtout pour le matériel de scrapbooking, avec les marques étrangères, comme les encres Ranger et Tsukinéko, les tampons, les pochoirs, etc… 
Le Géant des beaux arts

Il existe aussi des vide-greniers spécialisés, des lots de matériel artistique d’occasion sur les sites de petites annonces, et des échanges entre créatifs. Cela peut être intéressant quand on début pour acquérir du matériel de base sans se ruiner ^-^

Quand ?

Y a t’il un “bon moment” pour acheter son matériel artistique ?

Oui et non ! Tout dépend du besoin et de l’envie qu’on a ^-^

Voici 3 tendances que j’ai identifié.

Le coup de cœur !

Ça n’attends pas ! Mais faudra pas le regretter !

Il est tout à fait possible d’écouter son cœur, et de se faire plaisir. C’est une belle façon de répondre à sa curiosité. C’est donc l’instant qui guide l’acquisition de ton matériel.

Attention : que cela ne soit pas systématique car tu risques de te retrouver avec des doublons, et surtout sans le matériel avec lequel tu as vraiment envie de créer régulièrement.

 

Savoir attendre les promotions

La même chose pour moins cher ! Soit plus de possibilité pour se faire plaisir avec ton argent !

Comme je l’ai dit un peu plus haut : prépare ta liste de course créative.

En t’inscrivant à des newsletters ou en recevant les catalogues promotionnels, tu pourras alors guetter les bons plans.

Il existe aussi des périodes de l’année favorables aux promotions créatives : la rentrée scolaire (c’est à ce moment là que je fais mon stock de colle UHU !), les soldes d’hiver et d’été (avec les vieilles collections) et les périodes d’anniversaires des boutiques. Les bacs de déstockage des grands magasins peuvent aussi réserver de belles surprises.

Enfin je sais que Le Géant des Beaux arts fait toujours de grosses promo au mois de septembre pour la rentrée des artistes. C’est le moment de sortir ma liste !

Créer un wishlist pour se le faire offrir

Panne d’idée cadeau ?

Créer une liste de souhait pour tes amis et ta famille : c’est le meilleur moyen pour éviter à ton entourage de faire une faute de goût 😉

En général, c’est la même liste de courses créatives que j’ai cité plus haut. Mais c’est vraiment cool de recevoir un cadeau utile qui fait plaisir ^-^

Ici aussi attention : précise bien les références exactes de couleurs, de gamme et de poids des produits sur cette wishlist ! Tes amis ne connaissent pas toujours tes couleurs préférées, ni le packaging que tu utilises habituellement… et ça peut vite se transformer en produit en double qui dort dans tes tiroirs…

 

Tes envies versus tes possibilités

Il existe plusieurs façons d’acquérir du matériel, à toi de voir en fonction de tes envies et des possibilités d’accès aux boutiques que tu as.

Cet article t’invite à te poser quelques questions pour créer avec ce dont tu as réellement envie :

  • quelle qualité de produit ?
  • que puis je faire exactement avec ?
  • est-ce une priorité pour moi ?
  • comment gérer mon budget créatif ?

 

Ensuite tu n’as plus qu’à te faire plaisir dans ton art journal !

Et pour être informée des nouveautés et des promos des marques et produits qui te font envie, inscris toi aux newsletters des boutiques  ^-^

Âme use toi bien !

Le Géant des beaux arts

A lire aussi …

Art journal : quel carnet choisir ?

Art journal : quel carnet choisir ?

Pour où commencer dans la pratique de l’art journaling ? Par le choix du support ! Il est possible d’utiliser tous les types de supports qui s’apparentent de près ou de loin à un cahier ou un livre, bref des page reliées entre elles. En effet sur une feuille simple...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Partages
Partagez
Enregistrer1