Sélectionner une page

Syndrome de la page blanche, panne d’inspiration, manque de créativité et d’imagination… tout cela n’existe pas! Pourtant nous avons tous déjà ressenti un manque d’intérêt et de créativité pour un tâche à accomplir. Mais ne pense pas pour autant que ton inspiration s’est volatilisée, elle est toujours là! Et je vais te dire pourquoi, ça sera notre secret du jour 😉

Avant d’entrer dans les détails, je tiens à dire qu’il m’est déjà arrivé (et m’arrive encore) de faire des choses dans mon travail ou dans ma vie personnelle sans grande motivation et avec un manque total d’originalité. Qui n’a jamais rendu une rédaction d’une banalité affligeante, copier à la perfection une technique et/ou un dessin vu(e) sur internet, ou répondre à des mails de façon systématique… « sans inspiration ». Nous pensons alors, à tord, que l’inspiration n’est plus là ; fini la magie qui nous porte. Et puis ensuite c’est l’angoisse qui s’installe et la confiance en soi qui tombe en berne.

Et ben je dis « NON : l’inspiration est toujours présente en chacun de nous. Il faut simplement découvrir vers quoi elle s’est orientée… »

Qu’est que l’inspiration?

Selon le dictionnaire Larousse, l’inspiration est « l’enthousiasme, le souffle créateur qui anime l’écrivain, l’artiste, le chercheur : Chercher l’inspiration. »

Mais au sens premier du terme, c’est aussi « la phase de la respiration pendant laquelle l’air atmosphérique, riche en oxygène, pénètre dans les poumons. »

Fin de idées reçues

Nous ne pouvons pas être inspirés et créatifs 24h/24h et 7j/7.

Comme le dit M. Larousse, l’inspiration est un souffle, une phase. Ce n’est donc pas quelque chose de régulier mais quelque chose de périodique, de cyclique. Mais elle ne disparaît pas pour autant, est ce que la respiration cesse quand on expire? Il est donc important pour chacun de nous d’identifier ces phases pour mieux les exploiter. Nous allons voir comment un peu plus loin…

Depuis quelques années j’arrive de mieux en mieux à identifier mes phases d’inspiration. C’est une période pendant laquelle j’ai :

  • une foule de nouvelles idées qui traverse mon esprit ;
  • une énergie foule qui fuse dans tous les sens ;
  • une envie de tout faire en même temps… et au final j’en fais pas la moitié.

Enfin cette phase se finit toujours par un gros coup de fatigue et la sensation d’être « vide ».

Ton fonctionnement est certainement différent du mien, mais il te sera intéressant d’arriver à le comprendre.

Être inspiré(e) n’est pas synonyme de productivité.

Pour autant mes périodes plus inspirantes ne sont pas forcément les périodes où je créé le plus. Les routines du quotidien et de la vie de famille ne me permettent pas toujours de faire mon asociale derrière les pinceaux et le clavier de mon ordinateur quand l’envie m’en prend.

Parfois j’ai même tellement d’idées que je ne sais même plus par quoi commencer : une nouvelle page de Art journal, un nouvel article, un tableau, du Home déco, un nouvel aménagement pour la maison…? Et à prendre le temps de creuser un peu plus un projet, les autres idées repartent comme elles sont arrivées sans être réalisées.

L’inspiration est toujours là.

Tu vas me dire que je viens justement de démontrer le contraire… Mais avoir des phases plus inspirantes ne veut pas dire que le reste du temps l’inspiration n’est plus là. Tout ce qu’il y a autour de nous est source d’inspiration, de la tasse de thé à côté de moi aux relations avec les autres.

Mais nous ne sommes pas toujours inspirés par tout, tout le temps. C’est là qu’il faut rechercher vers quoi l’inspiration est tournée. Je m’explique : parfois je préfère écrire, d’autres fois faire du jardinage, de la cuisine ou de la peinture et même parfois travailler! Mais si je me contrains à faire du jardinage à la place de suivre mon « envie du moment », mes plantes risquent de souffrir et mon jardin de ne plus ressembler à un jardin digne de ce nom. Cela signifie qu’en suivant ton « envie du moment », tu seras naturellement plus inspiré dans ce que tu fais.

Savoir s’écouter

C’est là clef pour entretenir son inspiration!

Et c’est certainement le plus difficile à faire à notre époque.

Il n’y a pas de secret pour cela il faut prendre le temps. Il n’est pas nécessaire de passer des heures en méditation zen toutes les semaines pour cela. Personnellement je me prend régulièrement (parfois plusieurs fois par jour) quelques minutes pour faire le point sur mes « envies du moment » et voir comment je peux les rendre compatible avec mes obligations. C’est comme ça qu’une envie de rester devant la télé pour regarder une série est réalisable… dans la mesure où je m’organise pour réaliser mes obligations avant ou après. Je limite ainsi les frustrations et je garde l’esprit plus ouvert à l’inspiration.

A toi de découvrir comment :

  • te réserver du temps pour faire le point avec toi-même, ton ressenti et tes sensations ;
  • ne pas être influencé par les attentes des autres ;
  • et réfléchir à une façon de mettre en oeuvre tes inspirations.

Mieux gérer l’inspiration

Il arrive qu’une phase d’inspiration soit trop intense pour tout réaliser et cela peut être éprouvant. J’ai donc quelques astuces pour mieux gérer le « trop plein d’inspiration » et mieux répartir mon énergie :

  • Note toutes les idées qui te passe par la tête. Il faut toujours avoir un crayon et de quoi écrire avec toi. Et dès qu’une idée surgit : il faut l’écrire! Comme ça elle n’est plus oubliée et cela vide ton esprit pour laisser à la place à encore plus d’inspiration.
  • Suis ton impulsion! Lorsque cela est possible et de bon augure, bien sûr. Une envie de dessiner ou de cuisiner : fonce et ne te pose pas de question. Cela évite les frustrations.
  • Pose toi avec tous tes bouts de papier remplis d’idées. Lorsque ton esprit est plus calme, reprends tes notes et vois comment ces idées sont réalisables. Tu pourras ainsi les mettre en oeuvre de façon plus réfléchie et plus posée.
  • Découvre de nouvelles choses, fait de nouvelles expériences. C’est une bonne méthode pour mieux se connaitre et ouvrir de nouveaux horizons.
  • En cas de problème de synchronicité (mais si tu sais, quand tu penses à des trucs de Noël en Juillet et que tu préférerai être à la plage plutôt que dehors sous la neige) Et bien continue à suivre ton inspiration du moment! Même si ça veux dire préparer un projet « hors saison ». Une fois réalisée, il suffit de le ressortir du placard à la bonne saison.

Et n’oublie pas « le secret de la créativité c’est de savoir comment cacher ses sources » A. Einstein. Si c’est Monsieur Einstein qui le dit…

dolor neque. sed accumsan elit. id id justo
Je m'inscris à la newsletter!

Je m'inscris à la newsletter!

Je donne mon adresse mail pour recevoir exclusivement les dernières news de L'Âme du Fait-Main et de son auteur. En cliquant sur le bouton "m'inscrire", je confime avoir lu et accepte les mentions légales du site.

Ton inscription à la newsletter est un succès! Merci beaucoup et à bientôt dans ta boite mail!