Toute l'actu de L'Âme Du Fait Main !

Le manque d’inspiration n’existe pas!

15 Déc 2017 | Lifestyle

Syndrome de la page blanche, panne d’inspiration, manque de créativité et d’imagination… tout cela n’existe pas ! Pourtant nous avons tous déjà ressenti un manque d’intérêt et de créativité pour un tâche à accomplir. Mais ne pense pas pour autant que ton inspiration s’est volatilisée, elle est toujours là ! Et je vais te dire pourquoi, ça sera notre secret du jour 😉

Avant d’entrer dans les détails, je tiens à dire qu’il m’est déjà arrivé (et m’arrive encore) de faire des choses dans mon travail ou dans ma vie personnelle sans grande motivation et avec un manque total d’originalité. Qui n’a jamais rendu une rédaction d’une banalité affligeante, copier à la perfection une technique et/ou un dessin vu(e) sur internet, ou répondre à des mails de façon systématique… « sans inspiration ». Nous pensons alors, à tort, que l’inspiration n’est plus là ; fini la magie qui nous porte. Et puis ensuite c’est l’angoisse qui s’installe et la confiance en soi qui tombe en berne.

Et ben je dis « NON : l’inspiration est toujours présente en chacun de nous. Il faut simplement découvrir vers quoi elle s’est orientée… »

Qu’est que l’inspiration?

Selon le dictionnaire Larousse, l’inspiration est « l’enthousiasme, le souffle créateur qui anime l’écrivain, l’artiste, le chercheur : Chercher l’inspiration. »

Mais au sens premier du terme, c’est aussi « la phase de la respiration pendant laquelle l’air atmosphérique, riche en oxygène, pénètre dans les poumons. »

Fin de idées reçues

Nous ne pouvons pas être inspirés et créatifs 24h/24h et 7j/7.

Comme le dit M. Larousse, l’inspiration est un souffle, une phase. Ce n’est donc pas quelque chose de régulier mais quelque chose de périodique, de cyclique. Mais elle ne disparaît pas pour autant, est ce que la respiration cesse quand on expire? Il est donc important pour chacun de nous d’identifier ces phases pour mieux les exploiter. Nous allons voir comment un peu plus loin…

Depuis quelques années j’arrive de mieux en mieux à identifier mes phases d’inspiration. C’est une période pendant laquelle j’ai :

  • une foule de nouvelles idées qui traverse mon esprit ;
  • une énergie foule qui fuse dans tous les sens ;
  • une envie de tout faire en même temps… et au final j’en fais pas la moitié.

Enfin cette phase se finit toujours par un gros coup de fatigue et la sensation d’être « vide ».

Ton fonctionnement est certainement différent du mien, mais il te sera intéressant d’arriver à le comprendre.

Être inspiré(e) n’est pas synonyme de productivité.

Pour autant mes périodes plus inspirantes ne sont pas forcément les périodes où je créé le plus. Les routines du quotidien et de la vie de famille ne me permettent pas toujours de faire mon asociale derrière les pinceaux et le clavier de mon ordinateur quand l’envie m’en prend.

Parfois j’ai même tellement d’idées que je ne sais même plus par quoi commencer : une nouvelle page de Art journal, un nouvel article, un tableau, du Home déco, un nouvel aménagement pour la maison…? Et à prendre le temps de creuser un peu plus un projet, les autres idées repartent comme elles sont arrivées sans être réalisées.

L’inspiration est toujours là.

Tu vas me dire que je viens justement de démontrer le contraire… Mais avoir des phases plus inspirantes ne veut pas dire que le reste du temps l’inspiration n’est plus là. Tout ce qu’il y a autour de nous est source d’inspiration, de la tasse de thé à côté de moi aux relations avec les autres.

Mais nous ne sommes pas toujours inspirés par tout, tout le temps. C’est là qu’il faut rechercher vers quoi l’inspiration est tournée. Je m’explique : parfois je préfère écrire, d’autres fois faire du jardinage, de la cuisine ou de la peinture et même parfois travailler ! Mais si je me contrains à faire du jardinage à la place de suivre mon « envie du moment », mes plantes risquent de souffrir et mon jardin de ne plus ressembler à un jardin digne de ce nom. Cela signifie qu’en suivant ton « envie du moment », tu seras naturellement plus inspiré dans ce que tu fais.

Savoir s’écouter

C’est là clef pour entretenir son inspiration !

Et c’est certainement le plus difficile à faire à notre époque.

Il n’y a pas de secret pour cela il faut prendre le temps. Il n’est pas nécessaire de passer des heures en méditation zen toutes les semaines pour cela. Personnellement je me prend régulièrement (parfois plusieurs fois par jour) quelques minutes pour faire le point sur mes « envies du moment » et voir comment je peux les rendre compatible avec mes obligations. C’est comme ça qu’une envie de rester devant la télé pour regarder une série est réalisable… dans la mesure où je m’organise pour réaliser mes obligations avant ou après. Je limite ainsi les frustrations et je garde l’esprit plus ouvert à l’inspiration.

A toi de découvrir comment :

  • te réserver du temps pour faire le point avec toi-même, ton ressenti et tes sensations ;
  • ne pas être influencé par les attentes des autres ;
  • et réfléchir à une façon de mettre en oeuvre tes inspirations.

Mieux gérer l’inspiration

Il arrive qu’une phase d’inspiration soit trop intense pour tout réaliser et cela peut être éprouvant. J’ai donc quelques astuces pour mieux gérer le « trop plein d’inspiration » et mieux répartir mon énergie :

  • Note toutes les idées qui te passe par la tête. Il faut toujours avoir un crayon et de quoi écrire avec toi. Et dès qu’une idée surgit : il faut l’écrire ! Comme ça elle n’est plus oubliée et cela vide ton esprit pour laisser à la place à encore plus d’inspiration.
  • Suis ton impulsion ! Lorsque cela est possible et de bon augure, bien sûr. Une envie de dessiner ou de cuisiner : fonce et ne te pose pas de question. Cela évite les frustrations.
  • Pose toi avec tous tes bouts de papier remplis d’idées. Lorsque ton esprit est plus calme, reprends tes notes et vois comment ces idées sont réalisables. Tu pourras ainsi les mettre en oeuvre de façon plus réfléchie et plus posée.
  • Découvre de nouvelles choses, fait de nouvelles expériences. C’est une bonne méthode pour mieux se connaitre et ouvrir de nouveaux horizons.
  • En cas de problème de synchronicité (mais si tu sais, quand tu penses à des trucs de Noël en Juillet et que tu préférerai être à la plage plutôt que dehors sous la neige) Et bien continue à suivre ton inspiration du moment ! Même si ça veux dire préparer un projet « hors saison ». Une fois réalisée, il suffit de le ressortir du placard à la bonne saison.

Et n’oublie pas « le secret de la créativité c’est de savoir comment cacher ses sources »

A. Einstein. Si c’est Monsieur Einstein qui le dit…

A lire aussi …

Le manque de temps n’existe pas

Le manque de temps n’existe pas

Oui, je l'affirme haut et fort : le manque de temps n'existe pas ! Tout comme le manque d'inspiration 😉 C'est facile de dire "je n'ai pas le temps pour ça...", "le temps passe trop vite...", "quel dommage : c'est trop tard maintenant, j'ai raté le coche !", etc......

lire plus
Ces peurs qui nous font avancer…

Ces peurs qui nous font avancer…

Te souviens tu de la dernière fois... ? La dernière fois que tu as voulu faire quelque chose avant d'y renoncer... par peur... Mais peur de quoi ? Et pourquoi ? Aujourd'hui j'ai envie de te parler de tout ce que nous faisons grâce à la peur, avec la peur. Quand, après...

lire plus

10 Commentaires

  1. Cécile de L'Atelier au Soleil

    Merci pour cet article ! Alors je ne sais pas toi mais moi, mon problème n’est pas de manquer d’inspiration mais plutôt de temps pour tout réaliser…

    Réponse
    • Marie

      C’est pareil pour moi Cécile!
      C’est pourquoi j’écris régulièrement ce que j’ai dans le tête. Et je me rend compte ensuite que ce sont souvent les mêmes genres d’idées qui tournent en boucle sous des angles différents. D’y revenir dessus me permet de faire quelque chose de plus synthétique et plus efficace 😉
      Et ce qui n’est pas concrétisé c’est que ça ne devait pas l’être…

      Réponse
  2. Elize

    Bonjour Marie et Cécile. Je partage complètement votre avis sur le manque du temps. Mais je pense que c’est aussi ce manque qui permet de faire des choix, et de prioriser.
    Parfois, c’est le temps, parfois c’est la difficulté de se mettre en action. C’est tellement plus facile de rester passif. Et souvent, les créatifs sont simplement ceux qui osent faire, quand beaucoup restent avec leurs idées, sans les concrétiser.

    Réponse
    • Marie

      Bonjour Elize,
      Merci pour ton commentaire.
      C’est vrai que le plus difficile c’est d’oser! Et ça dans tous les domaines de la vie…

      Réponse
  3. MLPE

    D’une triste naïveté. Article pathétique comme il en existe tant d’autres polluant le net, provenant de gens qui écrivent tous la même chose.

    Réponse
    • Marie

      Bonjour,
      Il est tout à fait possible que mon article ne te parle pas. Il reprend en effet une thématique vieille comme le monde : l’inspiration et la créativité, et donc reprise par beaucoup d’entre nous.
      Je reste curieuse à ton commentaire et j’aimerai savoir quelles éléments en particulier te semblent « d’une triste naïveté ». Cela pourrait me permettre d’écrire de meilleurs articles, et peut-être t’aider à trouver les réponses que tu cherches.
      Et je te remercie de ta franchise… il me manque simplement quelques arguments plus constructifs pour m’aider à aller plus loin 😉
      Très bonne journée !

      Réponse
  4. Emma Senor

    Bonjour,
    J’ai énormément apprécié cet article, car je suis en ce moment même en manque d’inspiration.
    Je m’explique : j’ai un récit à rendre pour lundi, mais il faut qu’il soit « parfait », c’est un cadeau pour ma génitrice. Petit problème, je n’ai écrit qu’une partie sur quatre, d’autant plus qu’il faut encore que je corrige tout cela, et que je me l’imprime, et tout ça avant lundi.
    Mais voilà, je suis frustrée, je n’arrive pas à avancer, alors que il n’y a même pas deux jours les mots s’enchaînaient, à peine je posais mon premier mot sur l’ordi que les idées surgissaient de tous les côtés et tout roulait comme sur des roulettes. Mais là, pour le deuxième chapitre, je ne sais pas ce qu’il m’arrive, ça n’avance pas … l’histoire reste suspendue en l’air, avec les quelques idées claires, de certaines moments du déroulement de l’histoire, par ci par là, mais comment les relier … ?
    Bonne journée !

    Réponse
    • Marie

      Bonjour Emma !

      Je connais très bien ce que tu es en train de vivre… Cette impression que tu auras dû tout écrire le même jour, ce fameux jour très inspiré, même si c’est purement impossible, hélas.

      Quand je n’ai pas le temps de tout faire en une fois, pour écrire un article par exemple, je prends en note sur un papier ou un carnet les points importants du développement de corps du texte. Cela me permet de garder le fil conducteur quand je reprends mon travail.

      Pour mettre de l’ordre dans les idées, les hiérarchiser et leur regrouper, j’aime toujours faire appel au papier et au crayon. Je prends une grand page blanche et j’y jette mes idées dessus, dans le désordre. Cela peut s’apparenter à une carte mentale… Je trouve que l’outil informatique ne se prête pas trop à ce genre de réflexion.

      Ensuite j’essaye de regrouper, faire un lien entre les idées, et de ne pas hésiter à en mettre d’autres de côtés pour une prochaine fois. C’est à ce moment là que l’ordre des idées dans le texte est établie et que le fil conducteur se dessine.

      Je ne connais pas ton histoire et je ne suis pas une grande littéraire donc je ne peux que te conseiller de remettre tes idées pour ton second chapitre à plat sur une feuille sans a priori… Et parfois prendre un peu de recul (même 2h sur internet ou dehors, permet de se ressourcer pour repartir de plus bel 😉 )

      Bon courage pour ton récit !

      Réponse
  5. Mathieu

    Bonsoir !
    Je me reconnais totalement dans ces lignes. Amen !
    Cela fait des lustres que je cherche des réponses sur le pourquoi du comment… Je suis l’heureuse maman de 2 enfants en bas âge (bientôt 3 ans et 6 mois) et je ne sais pas comment faire pour avoir du temps pour écrire et peindre mais actuellement surtout écrire.
    Je cherche inlassablement sur le net à savoir comment font ces mamans ou papas artistes pour créer alors qu ils ont des enfants. Je ne suis pas toujours inspirée les jours de crèche et c’est bien frustrant car c’est le seul moment où je pourrais/devrais faire mon art.

    Enfin… L’essentiel, c’est d’en être conscient (rires)

    Réponse
    • Marie

      Bonjour !
      Merci pour ton commentaire.
      Cela est en effet frustrant de ce dire que « quand enfin on a un peu de temps pour soi, l’inspiration n’est plus là ».
      Cela m’arrive aussi et la première chose que je me dit est « ne culpabilise pas, c’est comme ça et c’est tout ». Ensuite, je me demande ce que j’ai envie de faire de ce petit moment de calme… Soit je prends un crayon et je laisse ma main faire le reste, soit je remets mon moment créatif à plus tard…
      Mais il n’y a pas vraiment de secret 😉
      Si j’ai une lecture à te conseiller à propos de l’inspiration et de la créativité, c’est le livre « Comme par magie – vivre sa créativité » d’Elizabeth Gilbert. L’auteure explique très bien le mécanisme de l’inspiration et comment elle en a pris partie au cours de ses expériences.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mes univers…

id sit adipiscing commodo felis accumsan vulputate, risus. mattis felis
93 Partages
Partagez6
Enregistrer87