Sélectionner une page

Le grand lexique créatif

Parce que tout s'explique...

Do It Yourself ou DIY

 Que se cache-t-il derrière cette expression anglaise ?

Depuis quelques années, les initiales DIY (pononcées Di-Aïe-Aïe ! ) apparaissent un peu partout : internet, magazines, activités, emballages, etc… Si tu as raté le coche de l’émergence de ce mouvement, il est très probable que personne n’ai pris le temps de t’expliquer ce qu’il en retourne.

Définition

Si comme moi, tu tape « DIY » dans Google traduction, tu ne trouveras rien de concluant… Et si tu essayes « Do it yourself », Google va te répondre « Fais le toi même »… Et là tu désespères, car non il ne sert à rien de rechercher par toi même la traduction dans un dictionnaire 😆

Bref, mot à mot, cela signifie bien « Fais Le Toi Même » (FLTM en français, ça ne rend pas aussi bien…). Le mouvement DIY regroupe l’ensemble des pratiques qui te permettent de réaliser / fabriquer par toi même un objet. Il s’agit donc de regrouper des matières premières et d’apprendre à les associer pour obtenir l’objet désiré.

Idéologie

L’idéologie de cette démarche est d’entretenir le réflexe de se débrouiller par soi-même avant d’acheter « tout-fait » dans un magasin, et de bénéficier de la satisfaction de créer quelque chose de ses mains.  

Par exemple, avant d’acheter une carte d’anniversaire chez le libraire, pourquoi ne pas regrouper chez toi les quelques papiers colorés, autocollants et feutres pour la faire toi même. Ainsi, elle sera unique et correspondra à l’intention exacte que tu veux transmettre à la personne.

Il est devenu possible d’apprendre à faire toi-même du savon, des produits d’entretien, des meubles, des livres, etc…

Aujourd’hui…

Maintenant que le DIY est partout, la notion de « débrouillardise » a un peu changé… 

Finalement, on retrouve le terme Do It Yourself sur tout ce qui est possible de faire par ses propres moyens au sens large du terme. Ainsi quand ma Grand-mère raccommodait un pantalon, ou transformait un vieux rideau en nappe, on appelait ça de la couture. Aujourd’hui, cela fait partie de la grande famille du DIY (avec tuto en vidéo 😉 ).

A grand renfort de tutoriels, de pas à pas (« step by step », pour nos amis anglais), de vidéos explicatives, de panneaux explicatifs dans les boutiques, tu ne peux plus « ne pas savoir faire », et pourtant…

Ce n’est pas parce qu’il y a un rayon consacré à la couture, à la papeterie, à la cuisine créative, ou même de pièces détachées d’auto avec une jolie affiche DIY, que tu vas savoir coudre, créer une carte, cuisiner ou même être mécano. Et c’est pour cela qu’il existe encore et toujours des professionnels.

Ma philosophie du « Fait-main »

Car pour moi, c’est avant tout une façon de penser et de faire les choses.

Même si j’essaye de faire beaucoup de chose par moi même dans mon quotidien, je n’ai ni la volonté ni la prétention de recréer tout mon quotidien à partir de matières premières. C’est pourquoi, j’achète mon savon, mes produits d’entretien et mes vêtements ; je fais réparer ma voiture par un mécanicien et je vais chez mon traiteur pour manger des sushis.

Même si je sais que je suis capable, que j’ai les compétences pour réaliser toutes ces choses (avec un peu d’aide sur Youtube ! ). Je choisis des personnes qui connaissent leur métier et qui mettent du cœur à l’ouvrage.

Lorsque je réalise par une carte, un album photo, un art journal, un objet altéré, etc… J’essaye d’y mettre du cœur et d’insuffler une « âme » à ma réalisation. La création est accompagnée d’une intention, d’émotions et d’un état d’esprit. Elle sera alors unique, avec ses imperfections et son authenticité.

C’est cet état d’esprit que je souhaite transmettre dans mon blog et dans mes tutoriels. C’est bien loin de la réalisation d’un objet parfait, stéréotypé et reproductible à souhait.

Sur la voie du DIY

Je ne veux en aucun cas t’imposer ma seule vision du monde créatif. C’est pourquoi je t’invite à explorer ta propre définition du Do It Yourself :

  • Que sais-tu ou souhaites-tu faire par toi-même ?
  • A quelle occasion créés-tu des objets ?
  • Tes créations sont-elles dans un même univers (la couture, ou la papeterie par exemple), ou dans plusieurs ?
  • Qu’attends tu de tes réalisations ?
  • Comment apprends tu à créer de nouvelles choses ?
  • Que ressens-tu en les créant ?
suscipit Donec consectetur Praesent ut vulputate, dolor. pulvinar ut

Je m'inscris à la newsletter !

En cliquant sur le bouton "m'inscrire", j'accepte de recevoir également des informations et des offres commerciales personnalisées. Je pourrais me désabonner à tout moment. Pour connaitre ou exercer mes droits, je consulte les mentions légales du site.

Ton inscription à la newsletter est un succès ! Merci beaucoup et à bientôt dans ta boite mail !

1 Partages
Partagez
Enregistrer1