Au hasard des pubs sponsorisées de Facebook, j’ai découvert l’Atelier 2C – Maison de reliure – Pour une fois, FB a vu juste pour la cible !

Ce site est un lieu de perdition pour qui aime le papier, le fait-main et les carnets. Tous les types de carnets, de la reliure ancienne, stages et ateliers, Cécile la créatrice, a su créé un véritable univers.

Après avoir vu que l’Atelier était dans ma région, j’ai contacté Cécile pour en savoir plus. Et elle a accepté de répondre à mes questions et de nous en dire d’avantages sur l’art de la reliure ^-^

Tout d’abord : Qu’est ce que la reliure ?

Bonjour Cécile !

Pour commencer, pourrais tu nous expliquer ce qu’est exactement une reliure et sa fonction pour un ouvrage ?

La reliure est un art ancien qui date de l’apparition du livre sous la forme de papier/parchemin plié, pour pouvoir le lire et le conserver. On a dû imaginer d’autres façons de faire, car avant le papier, nous utilisions des tablettes de cire (antiquité) et puis des rouleaux (difficiles à entreposer et à conserver). La reliure c’est donc l’art de relier les pages entre elles afin d’offrir un confort de lecture et des possibilités de conservation hautement améliorées !

Présentation

Sur la page “à propos” de ton site, une vidéo présente ton atelier en racontant l’histoire de Cacahouète ? Peux tu nous en dire plus sur toi, ton parcours, ce qui t’as motivé dans l’art de la reliure ? Et sur Cacahouète ? 

Ahaha, ma petite Cacahuète… Elle m’aide énormément à l’atelier : on confronte nos idées, on papote, et on se prends (beaucoup) en photos…

Mais elle n’est arrivée que cette année à l’atelier ! Et l’histoire de l’atelier commence bien avant…

Ayant un papa menuisier, j’ai baigné toute petite dans ce monde d’ateliers, d’artisanat, de travaux manuels etc. Mais il ne m’encourageait pas forcément dans cette voie (très difficile, il faut le reconnaître et pas forcément rassurant pour un papa !). J’ai donc commencé en librairie, pendant quelques années, j’ai vendu des livres neufs. Et puis, mon environnement de travail a changé, j’avais de moins en moins de pouvoir au niveau de ce que je voulais dans mes rayons, etc. Du coup, j’ai tout envoyé balader, et puis je me suis demandée : “mais qu’est-ce que tu vas bien pouvoir faire de ta vie ?” Et m’est revenu en mémoire ce tract que l’on m’avait fait passer sur un marché de bouquinistes : une école de reliure.  

Mais oui bien sûr !

Le côté manuel, l’autonomie, le projet d’envergure, apprendre quelque chose d’entièrement nouveau ! C’est devenu une évidence. Alors à partir de là, j’ai cherché une école, je me suis inscrite et me suis lancée ! J’ai obtenu mon CAP Art de la reliure un an plus tard, et je me suis installée dans la foulée, en 2015.

J’ai travaillé toute seule chez moi, puis dans un local de la communauté d’agglo d’Arles pour pouvoir développer l’atelier. Et de fil en aiguille, Cacahuète m’a adopté et nous avons déménagé dans une boutique atelier à Miramas 🙂

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore découvert ma vidéo de présentation, il faut quand même que je vous parle de Cacahuète 🙂 C’est une petite chouette qui après bien des pérégrinations a décidé de se former à l’art de la reliure en espionnant la relieure de l’Atelier 2C. J’ai fini par la prendre en flagrant délit, et depuis ce jour, nous travaillons ensemble 🙂 Une manière de se sentir moins seule et de vous faire découvrir cet art particulier à travers les yeux d’une petite chouette qui n’y connaissait pas grand chose non plus 🙂 !

 

Univers créatif / artistique

Qu’apporte selon toi la reliure à un carnet ? Et que veux tu transmettre à travers les objets que tu créer ?

Le monde des carnets est vaste, et chaque personne a des attentes différentes. Moi, mon truc c’est d’offrir quelque chose d’unique pour un projet précis, ou juste une envie de l’instant, pour provoquer la créativité, initier des projets, offrir un écrin pour des écrits importants.

L’art de la reliure m’a apporté un savoir-faire que je transpose dans mes carnets : ça signifie une solidité, une forme particulière. Et une fois que je sais quelle direction je veux donner à mes carnets, je laisse mon imagination dériver pour lui apporter la plus belle des couvertures…

Je fais ma curieuse mais sur le site de ta boutique je n’ai pas vu de photo de carnet utilisé. Les utilises-tu personnellement ? Et comment ? Pour l’écriture, le dessin, la prise de note, etc… ?

Alors, oui, je les utilise, et ta remarque est bonne !

Je n’ai pris mes carnets en photo qu’une seule fois (il n’y pas longtemps d’ailleurs), mais en essayant de cacher le contenu ^^ . Un carnet c’est assez personnel, et je n’y fais rien d’artistique ^^ J’écris beaucoup, je m’organise…

Et je ne prends jamais un carnet que j’ai pensé pour la vente ! Si j’ai un projet, il faut absolument que je crée le carnet parfait pour ce projet ^^

Comment développes tu ton univers créatif ? Ou vas tu chercher l’inspiration pour les motifs des reliures par exemple ?

Mon univers créatif évolue avec mes découvertes. L’an passé j’ai découvert le site monuniverspapier.fr, qui propose de merveilleux papiers japonais. J’ai passé des heures à choisir mes papiers et quand je les ai reçu…. Une enfant à Noël ! J’avais 36 idées à la minute et ça a donné des objets vraiment chouettes 🙂

Cette année, j’ai reçu la visite à l’atelier de Katalin Perry, qui fait ses propres papiers marbrés à la main. Il y a tellement de couleurs, tellement de motifs… J’ai craqué 🙂

Et quand je couple mes papiers avec des formes différentes de reliure, ça peut donner des choses très particulières, avec un univers assez distinctif 🙂

La technique

Toujours dans ta vidéo de présentation (oui, elle m’a fait de l’effet !), on y voit des machines d’un autre temps. Techniquement en quoi consiste l’art de relier ? Quels matériaux et quels outils utilises tu pour la fabrication d’un carnet ?

Mes deux bijoux à l’atelier c’est une presse à percussion du XIX° siècle et une presse de relieur en bois massif. Deux machines que j’utilise pour presque chaque objet qui sort de l’Atelier 2C.

Le principe de base, c’est qu’on part de feuilles volantes. On les plie pour obtenir des cahiers que l’on va ensuite coudre ensemble. Alors, différemment suivant les techniques, mais ce qu’on voit surtout dans la vidéo, c’est la méthode de la reliure traditionnelle : le cousoir. L’idée c’est qu’on va venir poser chaque cahier les uns sur les autres et que l’on va passer un fil dans chaque pour obtenir un corps d’ouvrage solidaire. Après, il y a plein d’étapes pour la consolidation et la préparation du corps d’ouvrage et enfin, on passe à la “couvrure”, mot un peu barbare qui désigne le fait de couvrir 🙂

Mais si je vous disais qu’on utilise également une scie et un marteau, vous me croiriez ? C’est pourtant le cas !

Combien de temps faut-il pour réaliser un album photo par exemple ?

L’album photo est un cas particulier. Il existe des formats standards que j’achète déjà prêt, je n’ai plus qu’à m’occuper de la couvrure. 

Par contre, dès qu’on sort des formats standards, ça se complique : il faut penser à la sur épaisseur qui va venir combler l’épaisseur des photos, ce qui demande toute une réflexion de pliage / collage importante. Surtout que quand on part sur du sur-mesure, ce qui plaît c’est de pouvoir mettre sa touche partout : les sur épaisseurs d’une autre couleur, une couture différente etc. Et tout ça demande beaucoup de temps ! Les deux derniers sur-mesure qui sont sortis de l’atelier m’ont pris entre 7 et 10h.

Il est possible de faire sa propre reliure

Tu proposes des stages et des ateliers pour apprendre et confectionner soi-même son carnet. A l’heure du DIY, c’est une très bonne idée pour donner envie de redécouvrir cet art. D’ailleurs j’ai déjà commencé à rédiger ma lettre au Père Noël !

Que proposes tu exactement ? Est-ce accessible à tous ?

Depuis que je suis installée à Miramas, j’ai la chance d’avoir une boutique en plus de l’atelier, avec une vitrine sur une rue passante. J’ai donc décidé de développer tous les ateliers que je pouvais proposer. Ca se passe tous les mercredis après-midis et les samedis. Le mercredi est plus axé enfant ( même si les parents sont également les bienvenus ^^) et le samedi est tout public.

Ce qui me plaît c’est de faire découvrir l’art de la reliure par un biais artistique et accessible. Je propose donc des stages relativement courts (le plus court prend 3h), et axé sur des formes originales. Nous verrons donc la reliure à la japonaise (qui s’ouvre en mode bloc note et dont la couture est apparente), la reliure “button hole”, qui est ouverte sur le dos et cousue directement sur la couverture (je l’adore pour les carnets à dessin celle là !), le carnet de voyage (avec une structure en cuir, très sympa à l’ouverture bien large) etc. J’établis un programme de stage un mois à l’avance. Chacun peut aussi me contacter avec ses envies. Et je rajoute des ateliers à mon catalogue régulièrement au grès de mes découvertes et de l’actualité aussi (j’ai prévu un carnet qui fait peur pour Halloween ^^)

Pour tous ces ateliers, il n’y a pas de pré requis mises à part l’envie et la patience 🙂

Au niveau des tarifs, ça va de 30€ à 120€. 

Le mot de la fin

Que dirais tu aux personnes curieuses mais qui n’osent pas pousser les portes de ta boutique ?

Que l’univers que j’ai créé n’est pas élitiste, que le livre est accessible à tous et le beau encore plus. Ma phrase fétiche c’est : “ Et si on remettait du papier dans notre quotidien ?” 

Ma boutique est là pour vous faire découvrir cet art ancestral mais par un biais plus moderne et surtout, par l’apprentissage dans un cadre convivial des structures qu’il offre !

Enfin, tu as déjà beaucoup de casquettes : restauratrice d’ouvrages anciens, artisan, vendeuse, animatrice de stage. As tu de nouveaux projets à plus ou moins long terme ?

Ou làlà…. ça n’arrête pas !

Je suis toujours sur un millier de projets à la fois. Parfois ça aboutit, parfois non, mais je lance régulièrement des pistes à droite et à gauche. Avec mon installation à Miramas, j’ai beaucoup axé mes projets sur ma participation aux événements que la ville organise. On va pouvoir me retrouver dans des manifestations telles que Lecture par nature (en novembre, on fera des ateliers autour de la reliure de recettes de cuisine^^), ou encore les Fêtes provençales et médiévales.

Mais là tout de suite, j’ai un projet qui va pointer son nez dans très peu de temps ! J’ai créé avec l’instagrameuse @hambreellie un magnifique (oui c’est subjectif ^^) agenda tourné vers la littérature : y aura des citations, des jeux littéraires, des anecdotes etc.

Et on vient juste de finaliser la mise en page ! Mise en vente prévue début octobre 🙂

Dont voici les visuels !!!

Et pour finir, où peut-on te trouver ?

On peut me trouver dans ma boutique atelier du 2 rue Vaillant Couturier 13140 Miramas

Sur internet : reliure-atelier2c.fr

Sur Facebook : @reliureatelier2c

Et sur Instagram (surtout si vous voulez en savoir plus sur Cacahuète la petite chouette !) : @atelier2c

Merci !

C’est moi qui te remercie Cécile pour cette fabuleuse rencontre ! Tu as réussi à construire un univers de papeterie fantastique avec de magnifiques papiers. Et qui plus est : tu partages ton art avec le commun des mortels. Je te souhaite une très bonne continuation et je reste à l’affût de tes nouveautés.

Et toi, cher lecteur ou chère lectrice, as tu envie de prendre les choses en main et réaliser toi-même ton carnet ainsi que sa reliure ?

A lire aussi...

Le journaling visuel de Sabrina  Le tour d'horizon des types de carnet créatif continue ! Sabrina, alias Cœurs Bohèmes,  est une touche à tout qui s'est découverte "créative" après...
Tamaru Inbou : des tampons en caoutchouc venus d’ailleurs! Inspiration venues d'ailleurs! Rien de telle pour booster ta créativité et explorer de nouvelle chose. Je te présente ici l'une de mes trouvailles au ...
Interview : quand Ana Bondu nous parle de Mixed Media ! C'est une immense joie et un honneur pour moi de te présenter aujourd'hui une muse, une magicienne, une artiste... Ana Bondu ! Pour tout te dire, chèr...
Donec ut quis, sit non mattis elit. lectus
Inscris toi à la newsletter et reçois un atelier de 5 jours pour débuter ton carnet créatif et trouver ton style !

Je débute mon carnet créatif et trouve mon style !

Avec l'atelier gratuit qui est proposé lors de l'inscription à la newsletter.

Pour finaliser ton inscription, valide ton adresse dans le prochain mail. A bientôt !

49 Partages
Partagez24
Enregistrer25