TECHNIQUE DE PEINTURE ACRYLIQUE

Toi aussi, tu aimes la technique du pouring avec la peinture acrylique?! L’as tu déjà testé? Et que dirais tu de rajouter un peu de dimension à cette technique? C’est ce que j’ai essayé et que je te partage aujourd’hui !

Le pouring

La technique du pouring est très à la mode en ce moment. En effet de nouveaux produits permettent d’utiliser de la peinture acrylique pour faire cet effet : les médiums de lissage. En cherchant sur ton moteur de recherche préféré tu trouveras plein de tutoriel pour cette technique.

De façon générale, il faut doser 1 volume de médium de lissage pour 1 volume de peinture acrylique. Mais cela peut varier en fonction de la texture de ta peinture acrylique et du rendu que tu souhaites obtenir. Et si tu es comme moi, à la loupe ça fonctionne bien aussi 😉

Le médium de lissage permet :

  • de rendre la peinture plus fluide. La peinture peut alors s’écouler toute seule sur la toile !
  • une finition lisse. La peinture se met à niveau toute seule et se lisse pendant le séchage. Attention aux toiles qui ne sont pas posées bien à plat !
  • un séchage plus lente. La peinture acrylique est réputée pour son séchage rapide par rapport à la peinture à l’huile. Ici le séchage complet peut prendre plus de 24 heures selon l’épaisseur de la couche de peinture.
  • un rendu +/- brillant selon le médium.

Il existe aussi d’autres peintures qui permettent l’effet pouring comme les peintures « Prisme fantasy » de Pébéo. Ces peintures sont à base d’huile et de solvant et leur manipulation nécessite un peu plus de précaution. Mais leur rendu est top !

Alors, comment obtenir de la dimension ?

Un médium de lissage, lisse mais n’aplatit pas !

J’ai donc eu l’idée d’utiliser de la pâte de texture (ou modeling paste ) et des pochoirs pour ajouter de la dimension à la toile. Cela a un effet assez étonnant comme tu peux voir.

  1. En premier lieu, il te faut appliquer la pâte de texture sur la toile à l’aide d’un pochoir… ou sans… et laisser sécher.
  2. Ensuite tu peux verser ton mélange de peinture pouring sur la toile. Et attendre…

Dans un premier temps, la peinture recouvre complètement la pâte de texture (c’est là que tu te dis que c’était pas une si bonne idée… ). Mais pendant le long séchage, la peinture finit pas laisser apparaître, presque en filigrane, le relief de la pâte de texture. Tu crées ainsi des toiles qui se révèlent très différentes selon le jeu de lumière. Et si tu rajoutes un touche de brillant avec des poudres à base de mica, le rendu de la toile sera différent à chaque moment de la journée !

Et voici d’autres pistes à tester avec cet effet pouring :

  • Appliquer la peinture pouring sur des petits objets collés sur une toile ;
  • Appliquer une seconde couche de médium de lissage transparent avec une poudre à effet iridescent. Effet profondeur et brillance garanti !
  • Se laisser aller à la créativité et à la spontanéité, surtout avec cette technique !

Écris en commentaire ton expérience ou simplement ton avis sur cette technique. Je suis très curieuse de savoir comment tu la perçois. Et n’oublie pas  : partage cet article avec tes amis s’il t’a plu !